La pâte à sucre, kesako et comment débuter?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Tout droit débarqué des pays anglo- saxon, voici que la mode est à la personnalisation des gâteaux.  A chaque occasion sont gâteau,  anniversaire, baptêmes,  mariage…. Et pourquoi pas avoir un gâteau unique que l’on pourrait personnalisé à l’infini! Plus besoin de courir à la boulangerie ou en grande surface, maintenant il est matériellement possible et à la portée de tous de le réaliser (oui,  je le redis, à la portée de TOUS).
La pâte à sucre à envahi la France, depuis deux ans, on en parle, on la manipule, on en mange… Mais cela n’a pas débuter il n’y a que deux ans. En Angleterre par exemple,  dans chaque pâtisserie il est possible de commander son gâteau décorer en pâte à sucre. Même les grandes surfaces s’y sont mises (Mark et Spencer par exemple).
En France, vous trouverez quelques Cake Designer qui vous proposerons de réaliser le gâteau de vos rêves mais ici les choses sont beaucoup plus discrète qu’outre manche.
Vous allez me dire mais de quoi est composée ? De sucre (évidement), de sirop de glucose et de graisse végétale.

Peut on la fabriquer nous même ? OUI mais (y’a un mais, forcément)… elle est beaucoup plus difficile à travailler que celle déjà prête. La recette la plus simple est : marshmallow + sucre glace.

Y’a t il une meilleure marque de pâte à sucre ? NON, la meilleure pâte à sucre est celle que vous arriverez le mieux à manipuler. C’est un peu comme la marque de lait qu’on utilise, chacun a sa préféré.  Je ne peux que vous encourager à en tester plusieurs et de vous faire vous même votre propre avis.

Avec quoi la colorer? Du colorant en gel, essentiellement. On peux aussi utiliser de la poudre mais il vous en faudra une grande quantité. Jamais de colorant liquide, la pâte à sucre n’aime pas l’humidité.

Quels sont les précautions d’emploi? La pâte à sucre n’aimes pas l’humidité (frigo, chaleur…), l’exposition à l’air.

Comment la conserver? Dans un sac congélation en chassant l’air ou filmer avec du film alimentaire et en plus je l’enferme dans une boite, ce qui me permet de la conserver très longtemps.

Que faire si ma pâte est sèche ou trop humide? Si elle est collante, utiliser un peu de maïzena sur votre plan de travail ou votre rouleau. Vous pouvez aussi en mettre sur vos mains, si vous avec les mains moites. Par contre si elle est sèche il faut mettre un peu de crisco (graisse végétale). J’ai bien dit « un peu » car en mettre des tonnes ne vous aidera pas. Et bien sur si vous n’avez pas de problème, ce n’est pas la peine d’utiliser l’un ou l’autre.

téléchargement

Avec quel matériel commencer?

DSC_1793

  • Un tapis de silicone ou de la toile ciré comme support.
  • Un rouleau lisse, pour étaler la pâte à sucre.
  • Un lisseur pour enlever ou atténuer les imperfections lors de l’étape de couverture du gâteau.
  • Une roulette : la roulette lisse permet d’enlever le surplus de pâte à sucre.

Voir mon article, sur comment couvrir un gâteau en pâte à sucre.

J’espère avoir répondu à pas mal de vos questions. Bien sur, n’hésitez pas à m’en poser de nouvelle via les commentaires, cela permettra de compléter mon articles.

 

 

 

Pancakes

 DSC_1700

Recette des pancakes :

  • 250 g de farine
  • 75 g de sucre
  • 50 g de beurre
  • 2 oeufs
  • 300 ml de lait
  • 1/2 sachet de levure
  • 1 pincé de sel

Mélanger la farine, le sel, le sucre, le beurre fondu, la levure avec les oeufs. Puis ajouter le lait.

Mettre au frais entre 30 et 60 minutes

Cuisson : dans une poêle légèrement huilé à feu moyen.

DSC_1704

J’adore quand mes pancakes baignent dans le sirop d’érable et vous?

Galette des rois choco-noisette

4

Tout au long du mois de janvier, nous mangeons la galette des rois. La frangipane reste la reine des galettes mais elle a de la concurrence.

Pour varier les plaisirs, je vous proposes une recette simple, au chocolat et à la noisette.

Utiliser deux pâtes feuilletée de bonne qualité (ou fait maison).

Ne pas oublier la fève et une couronne.

Recette :

  • 125 g de poudre de noisette,
  • 100 g de sucre,
  • 125 g de beurre mou,
  • 2 oeufs + 1 pour la dorure,
  • 100 g de chocolat.

Mélanger le sucre et le beurre. Ajouter, les œufs, mélanger et ajouter la poudre de noisette. Faire fondre le chocolat (j’ai utilisé le micro onde) puis l’ajouter au reste de la préparation. Quand le mélange est homogène vous pouvez l’étaler sur une des pâte feuilletée. Laisser un minimum de 1.5cm, sans préparation, cela servira à coller les deux pâtes feuilletée ensemble.

2

Utiliser un pinceau et de l’œuf pour souder les deux pâtes ensemble. Utiliser de nouveau le pinceau et l’œuf pour dorer la pâte sur le dessus, avant d’utiliser le dos d’un couteau pour faire des motifs. J’utilise aussi le dos du couteau, tout au tour de la pâte .

3

Après une cuisson d’environ 30 minutes à 200°C, il vous reste plus qu’à déguster.

1

Si vous voulez la recette à la crème d’amande, c’est par ici.

Montecaos

DSC_0114

Toujours à la recherche de petites idées gourmandes à offrir à l’occasion des fêtes, je viens de découvrir ce délicieux biscuit.

Quoi de mieux que d’aller l’agréable tout en pensant à son bien être.

Une recette à l’huile d’olive est parfaite et je peux vous le dire, avant je n’aurais jamais pensé à mettre de l’huile d’olive dans mes gâteaux. Comme on dit, ne jamais dire jamais.

L’huile d’olive est une huile bonne pour la santé et je vais me faire un plaisir de l’utiliser de plus en plus souvent dans mes différentes recettes.

Son origine : c’est une pâtisserie andalouse qui se mange pour les fêtes de fin d’année.

Ils sont aussi appelés Montecados.

Ils se déclinent sous différents parfum : cannelle, citron, chocolat et coco.

Pour une trentaines de petits biscuits :

  • 400 g de farine,
  • 150 g de sucre,
  • 150 ml d’huile d’olive vierge classique,
  • cannelle en poudre.

Mélanger d’abord la farine et le sucre, puis ajouter l’huile, jusqu’à obtenir une pâte.

Former des boule et faire un creux sur le milieu, avant d’y déposer un peu de cannelle.

Enfourner pour 16 min à 180°C.

Les craquelures apparaissent sur les biscuits en fin de cuisson.

Laisser refroidir avant de déguster.

DSC_0109

Vous serez surpris par sa texture sablée et son côté croustillant en bouche.

Saint-Honoré carrément praliné

Bonjour, avec un peu de retard, je publie enfin « THE RECETTE », délicieusement praliné

DSC_0176

Voici une recette de Sandrine, que l’on a pu faire ensemble en démo, au salon du blog culinaire. Je vais simplifier quelques étapes, mais si vous souhaitez la faire de A à Z je vous laisse le lien ici, de la recette complète.

Il vous faut :  1 pâte feuilleté (sachant que celle du commerce ne gonfle pas aussi bien que celle faite maison)

Craquelin au pralin

  • 50 g farine
  • 12 g sucre de canne
  • 12 g pralin en poudre
  • 50 g beurre pommade

Crémer le beurre avec le sucre et la poudre de pralin.
Ajouter la farine tamisée, et mélanger pour obtenir une pâte sablée.

L’étaler finement entre deux feuilles de papier cuisson (1 mm d’épaisseur pas plus)
et mettre au congélateur.

Pâte à choux :

  • 60 gr d’eau
  • 65 gr de lait
  • 50 gr de beurre
  • 1 pincé de sel
  • 1 pincé de sucre
  • 75 gr de farine
  • 125 gr d’œufs entiers

Dans une casserole : eau+lait+beurre+sel et sucre, à ébullition, ajouter la farine (hors du feu). Remettre sur le feu pour dessécher (environ 3 minutes).

Transférer le tout dans un bol, puis ajouter les œufs un a un (attention de ne pas faire cette étape trop rapidement car sinon vous aller faire une omelette, il faut attendre quelques minutes avant d’ajouter les œufs) .

Quand votre pâte à choux est prête, il ne reste plus qu’à la pocher.

Faire des petits choux en essayant de les faire tous de la même taille. Vous pouvez utiliser un gabarit par exemple.

DSC_0143

 Coucher les choux (hihihi, désolé mais je me marre à chaque fois avec cette expression)

DSC_0142

Piquer la pâte feuille et coucher (oui encore, lol) la pâte à choux dessus, comme sur la photo.

DSC_0144

 Découper le craquelin et le déposer sur les choux.

DSC_0145

 Choux + craquelin praliné prêt à cuire.

Faire cuir environ 30 minutes à 180°C. Attention, ne jamais ouvrir la porte du four avant les 20 premières minutes de cuisson.

DSC_0156 

Choux après cuisson, en premier plan.

Le craquelin permet de donner des choux bien rond et un petit côté croustillant praliné.

Crème pâtissière pralinée :

  • 500 gr de lait
  • 100 gr de sucre
  • 50 gr de maïzena
  • 1 oeuf entier
  • 40 gr de jaunes d’oeufs
  • 80 gr de pâte de praline noisette

Mettre la feuille de gélatine à ramollir dans de l’eau bien froide.

Porter le lait à ébullition.

Parallèlement, dans un grand bol fouettez les jaunes, la maïzena et le sucre.

Hors du feu, verser le lait bouillant sur le mélange en fouettant doucement.

Verser le mélange dans la casserole et faire cuire en le mélangeant constamment jusqu’à reprise de l’ébullition.

1) Prélever 80 gr de crème pâtissière et y ajouter les graines de la demi gousse de vanille grattée et la feuille de gélatine bien essorée.

Bien mélanger – mettre dans un récipient filmé au contact et laisser refroidir.

2) Dans le reste de crème pâtissière encore chaude, ajouter la pâte de praline légèrement chauffé préalablement

et bien mélanger. Mettre le crème pralinée dans un récipient et filmer la au contact. Réserver et laisser refroidir complètement.

Crème légère à la vanille
   Recette issue de Sensations de Ph. Conticcini

  • 140 gr de crème pâtissière
  • 1/2 gousse de vanille
  • 2 feuilles de gélatine trempée dans de l’eau froide
  • 240 gr de crème liquide entière
  • 30 gr de sucre glace
  • 50 gr de mascarpone

Fouettez la crème liquide avec le mascarpone et le sucre glace, jusqu’à obtenir une texture de crème chantilly.

Incorporer rapidement au fouet la crème pâtissière vanillée. N’hésitez pas à la passer 5 secondes au micro-onde si elle est devenue trop ferme, il faut vraiment qu’elle soit souple pour l’incorporer (sinon vous aurez des morceaux)

Mettre la crème dans une poche à douille munie d’une douille cannelée ou Saint Honoré suivant le modèle réalisé.

Caramel : pour coller les choux à la pâte feuilletée.

  • 30 g d’eau
  • 120 g de sucre
  • (35 g de glucose)

Dans une casserole, faire cuire le sucre avec l’eau et le glucose. Lorsqu’il prend une couleur roux foncé, stopper la cuisson (environ 170°C).

Utiliser immédiatement le caramel pour fixer les choux sur le bord de la pâte à Saint Honoré.

Fotor1120222610

Montage et finition avec la crème légère


DSC_0182

Binôme de choc, merci Sandrine pour la recette.

Saint-Ho fini, y’a plus qu’à déguster.

DSC_0178

Créations de novembre et décembre 2013

Une petit article, pour vous montrer mes dernière créations et aussi vous donner quelques astuces.

Fotor1213213949

Gâteau thème cars ( cake au chocolat )

Pour obtenir l’effet marbré, j’ai mélangé, de façon non-uniforme, de la pâte marron et de la blanche.

Le chemin gris est obtenu par le mélange de blanc et de noir.

Flash Mc Queen est tout en  gâteau, grâce à un moule en silicone très pratique.

moule-a-gateaux-en-silicone-disney-cars

DSC02506

Thème motif basket Jordan ( cake au chocolat )

Le logo Jordan est réalisé grâce à la technique dite du puzzle, si vous voulez plus d’explication, c’est par ici.

le motif en noir est fait au feutre alimentaire. Pour plus d’efficacité, il faut que la pâte à sucre soit sèche, pour ne pas abîmer votre feutre.

Fotor1213220126

Gâteau thème Raiponce ( cake à la vanille )

Ici, j’utilises le moule Wilton, pour faire la robe en gâteau.

1639-large

8312_520936818001456_1293191749_n

Gâteau pour le salon du blog culinaire. La base du gâteau est la recette du cake à la vanille et la pâte à sucre utilisé, est de la marron aromatisé au chocolat.

210943432062199699

Mon prochain projet, est un buffet sucré pour les fêtes. Je vous dis donc a très vite, pour de nouvelles photos gourmandes.

Journée Marmiton

jm

f8021c5faee17824fec8456096ae02dd11a46738

Rapide petit retour sur « la journée de Marmiton » du 13 octobre 2013. Des le départ, j’ai été emballé par le concept : le prix de l’entrée est reversé a une association, pleins d’ateliers… que demander de plus.

Pour éviter la foule, j’arrives de bonne heure. Accueil très sympathique, avec distribution d’un badge, des horaires des ateliers, une documentation de l’association.

J’ai pu participer a deux ateliers :

  • Atelier “Hue cocotte” avec Seb,
  • Atelier “Gâteaux de rêve” par Morgane Sirguey (cakesparadise.fr).

Grâce à l’atelier de Seb, je vais commandée au père noël une belle cocotte. Oui, une cocotte car faire de bon petit plat en gagnant du temps, je vote pour. On a revisité la recette du bœuf bourguignon façon burger.

J’ai aussi pu déguster une délicieuse crème au caramel, cuite dans une cocotte.

32

Voici les photos de ma rencontre avec Morgane.

33

photo-93

tutoriel-cupcakes-sushis_160x120

Tuto de Morgane – Cakes paradise

Je suis toujours contente de rencontrer des passionnés de cake design. Petite dédicace à Elodie, vous pouvez aller jeter un oeil sur son blog.

1388762_1459648490925964_751361082_n

Elodie et moi

3e832db350bd7a832a96fbebec70ee092ff41dfb

Attention je vais me faire manger par l’agent sucrée Kroxy de cake design magazine

Merci à Marmiton pour cette délicieuse journée.

Blog en vacances

image

Mes amis, l’heure est arrivé pour des vacances bien mérité. Je m’envole pour deux semaines au pays du tourment d’amour et de l’amour caché (la Martinique). Je vous promet de nouvelles recettes des mon retour, ainsi que de nombreuses photos pour partager avec vous les délicieuses spécialités du coin. RDV très vite.

La machine a cake pops : babycakes

DSC_0547

Acheté il y a presque un an (moins de 30 euros), je partage avec vous mon deuxième essai qui fut une réussite. Vous devez vous demander pourquoi une machine? On peut faire des cakes pops sans machine et sans moule : https://gateauacroquer.wordpress.com/2013/02/24/cake-pop-pour-les-nuls

J’ai choisi la machine pour plusieurs critères :

  • j’adore les gadgets (surtout culinaires)
  • rapidité (en moyenne 5 minutes par fournée)
  • pas besoin de liant car le gâteau cuit est déjà rond (donc moins de calories pour les enfants et les grands enfants)

Mon premier essai, avec la recette du livret de la machine fut un échec, j’en avais même regrettée cet achat. Les cake pops sont sortis raplapla et niveau goût pas terrible. Mise dans un coin, ma machine a dormi gentiment jusqu’à l’anniversaire de mon fils. Une fête sans cake pops, non vous n’y pensez pas. Ni une ni deux je ressorts ma machine, fais des recherches sur internet pour trouver la recette miracle. Ma recherche n’a pas vraiment aboutie… et là, éclair de génie, je me suis souvenu d’un conseil d’une amie : faire la recette du quatre quart. Facile à faire, rapide et délicieux, mais oui elle est là ma recette miracle.

Pour environs 25 cake pops, voici la recette :

  • 100 gr de farine,
  • 100 g de beurre,
  • 100 gr de sucre,
  • 2 oeufs,
  • 1/2 sachet de levure
  • 1 pincée de sel.

Mélangez le sucre et le beurre fondu. Séparer les blancs des jaunes. Ajouter les jaunes au mélange sucre/beurre. Ajoutez ensuite la farine et la levure. Monter les blancs en neige et les ajouter à la préparation précédente, délicatement.

Cuisson de 3 / 4 minutes.

babycakes

Astuce :

  • Recette réalisable si vous possedez les moules en silicones
  • Vérification de la cuisson avec un cure dent
  • Remplir les orifices à raz en utilisant un contenant a bec verseur. Il faut remplir assez vite car l’appareil étant chaud, les premiers gâteaux commencent déjà à cuire.
  • Si vous utiliserz des pistoles de style « candy melts » : faire fondre avec un peu d’huile pour obtenir un mélange lisse. Vous pourrez ensuite recouvrir facilement vos cake pops.

J’en profites pour partager avec vous, la « sweet table » réalisée à l’occasion des 4 ans de mon petit Noa (01/05/2013). En premier plan, vous pouvez voir mes cakes pops qui ont fait l’unanimité auprès des invités.

DSC_0553